Saturday, March 17, 2007

062 - Lévitation


Même Nostradamus ne l'avait pas prédit. Mais qui aurait pu un jour penser que Mary Poppins se réincarnerait en parapluie ?
Chez moi, le vendredi 16 mars 2007.

2 comments:

le mage said...

Le commentaire de cette photo n'est pas sans m'amuser, Mary Poppins et son parapluie... Oubli impardonnable ou hommage trop honorable? L'important me semble rester le devoir de mémoire que chacun de nous doit à cette sacrée Mary, celle qui a rendu possible de ranger une chambre en claquant des doigts (encore fallait-il savoir le faire à cinq ans); celle qui nous a fait rêver du sirop dont le goût intrigue toujours; celle qui parlait aux pinguins d'Alice au Pays des Merveilles, et j'en passe... Alors Mary Poppins, quoi, tu étais incapable de faire voler un parapluie, ton parapluie; et tu étais incapable de te métamorphoser de la sorte? Non, Brunouchka, je ne pense pas que tu croies cela, c'est pourquoi je te remercie de ce que je considère finalement comme un hommage (mais vais-je trop loin?); j'aurais aimé faire revivre ce film que l'on a trop oublié, malheureusement je crains que ma plume azerty ne soit pas suffisamment aiguisée pour l'heure... Alors en tant que bloggeur acharné (il faut flatter pour arriver à ses fins), je te remercie d'avance de verser régulièrement quelques larmes de nostalgie sur ce film et plus largement sur la création dysneylandesque qui berça, ne l'oublions pas, toute une génération : la nôtre, et qui ne se résume pas à quelques K-ways jaunes un soir d'orage (mais après tout, malgré leur esthétique discutable, ne sont-ce pas eux également qui nous auraient rassurés lorsque, comme les enfants Von Trapp de La Mélodie du bonheur (avec notre chère Julia qui, oh coïncidence, tient le rôle de Mary Poppins), nous étions terrorisés devant ce qu'aujourd'hui on aime admirer...?)

Patator said...

cela me laisse sans voix

Chaque mot que vous lisez de ce texte inutile est une autre seconde perdue dans votre vie. N'avez-vous rien d'autre à faire? Votre vie est-elle si vide que, honnêtement, vous ne puissiez penser à une meilleure manière de passer ces moments? Pensez-vous tout ce que vous êtes supposé penser? Achetez-vous ce que l'on vous dit d'acheter? Arrêtez le shopping excessif et la masturbation. Quittez votre travail. Si vous ne revendiquez pas votre humanité, vous deviendrez une statistique.